Randonnée Mont Lachat et Nid d’Aigle

Aujourd’hui, on part faire une escapade en Haute-Savoie pour prendre un grand bol d’air !

Avant le départ…

Un Petit tour par le Vieux Camper s’impose ! Une carte, un bouquin de randonnée, quelques barres hyper protéinées et c’est parti ! Nous sommes en mai mais les massifs des Alpes sont encore bien enneigés cette année.

1ère étape : La randonnée du Mont Lachat

Point de départ : Parking du lieu-dit « Les gens »
Niveau : Moyen
Dénivelé : 1 050 mètres depuis les houches
Durée : 2h (pour un bon sportif), le guide préconisait 3h

En pleine saison, le repérage du chemin grâce aux balises est facile mais attention s’il neige, elles seront facilement cachées sous la neige, alors un conseil : prévoyez une bonne carte pour ne pas vous perdre !
Le début de la randonnée se fait dans les bois sous les arbres. Un conseil : partez tôt le matin si vous craigniez d’avoir chaud car vous serez à l’ombre des arbres.
Le chemin monte, tout le temps, mais la pente n’est pas trop raide. Jusqu’à la première fourche (1200m), le parcours est très boisé, vous aurez vue sur le torrent de la Griaz d’un côté et le glacier de la Griaz de l’autre. Tendez un peu l’oreille, si vous entendez des bruits de cailloux qui tombent, vous aurez surement la chance d’apercevoir des bouquetins. 
De la fourche 1, marchez jusqu’à la baraque forestière des Arandellys (1 757 mètres d’altitude). La monté s’effectue en pleine forêt, la traversée est simple et la montée est progressive. Une fois arrivée à la fameuse « baraque », vous pouvez faire une petite pause. Pas de buvette ici, mais une petite cabane où vous pouvez dormir et même faire un feu de camp. Passez ensuite derrière la maison, ici pas de balisage, et poursuivez l’ascension jusqu’à la fourche 2 (1 932 mètres). Le parcours est encore entièrement enneigé, bien qu’on soit le 10 Mai. Prévoyez des raquettes si vous souhaitez poursuivre la montée. Vous pouvez bien sur le faire sans, mais c’est une belle galère. Depuis la fourche 2 jusqu’au Mont, le chemin grimpe beaucoup plus. Arrivé en haut, à 2 115 mètres d’altitude, une magnifique vue panoramique sur la vallée des aiguilles de Chamonix vous tend les bras. 

2ème étape : Nid d’Aigle

Point de départ : Le Mont Lachat – 2 115 mètres
Niveau : Moyen
Dénivelé : 400 mètres
Durée : 1h

Suivez la voie ferrée qui va jusqu’à la gare de Nid d’Aigle (2 372 mètres). L’été, vous pouvez monter en Tramway pour 60€/personne. Arrivés en haut, vous aurez une des plus belles vues sur le glacier du Bionnassay. Ici, vous avez deux options : redescendre vers la gare de Bellevue ou poursuivre jusqu’à la baraque des Rogues. La neige étant encore bien présente, c’est la 1ère option qui s’impose.

Le retour

Durée : 4 h

Pour le retour, suivez la voie ferrée jusqu’à Bellevue. Longez les rails jusqu’au Chalet, situé au niveau du Col de Volza. A ce moment là, vous avez deux choix, soit de prendre le GR5 en descendant jusqu’aux Houches : la descente est simple, balisée, en partie sur le domaine skiable, soit faire un détour via les cols du Prarion et du Forclaz. En prenant ce parcours, rajoutez 3h de plus qu’avec le parcours du GR5. Optant pour le choix le plus rapide, du GR5, l’arrivée finale de la randonnée s’est faite à Grand Balcon près des « Chavants ». 
Il faudra 1 heure de marche pour rejoindre le parking, depuis Grand Balcon.

Previous Post Next Post

Un commentaire, un avis, une info... vous êtes ici chez vous !

%d blogueurs aiment cette page :