Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!

2 semaines pour visiter l’Islande !

L’Islande est un pays magnifique, extraordinaire et qui vous changera à tout jamais ! Allez une fois en Islande et vous ne voudrez plus en repartir !

Après vous avoir fait le récit détaillé de nos aventures en Islande, je voulais vous faire, dans cet article, un résumé pratico-pratique de nos 2 semaines passées dans ce pays !

Mon voyage

Je suis partie en Islande mi juillet 2014, pour 2 semaines et avec ma moitié !
Nous sommes partis mode sac à dos et camping et avons, pendant ces 2 semaines, parcouru plus de 3000 kilomètres !

Quel itinéraire ?

Nous avons fait tout le tour du pays, hormis les Fjords de l’Ouest, avec deux incursions dans les terres : Région du Landamannalaugar et Mývatn. Nous avons donc fait le tour du pays principalement via la Route Circulaire (N1).
Nos principales étapes:
Le Cercle d’Or
Le Landmannalaugar
Le Sud
Les Fjords de l’est
Le Nord
La péninsule de Snaefellsnes
Le Sud-Ouest
Blue Lagoon
La Capitale

Si vous voulez une idée d’itinéraire un peu plus court et concentré sur le sud de l’île, consultez l’article de Travelivet !

Pour découvrir mon voyage en Islande en images, découvrez la vidéo de mon voyage !

Quel budget ? Environ 1 800€ / personne (sans compter tout le matériel et l’équipement) – Rajoutez au moins 500€  à ce montant si vous n’êtes pas du tout équipé !
 

En détails…
Billets d’avion : Nous avons opté pour la compagnie wowair : 300€/personne – en réservant en Février ! Attention, seules 2 compagnies assurent des vols depuis Paris vers L’Islande : WowAir ou Icelandair. Il n’y a pas de vol tous les jours. Wowair est une compagnie Lowcost mais nous en avons été plus que satisfaits !
Location véhicule : Nous avons choisi Blue Car Rental comme Agence de location et avons loué un 4×4 Dacia Duster. La location pour 2 semaines nous a coûté 2 000€ (et oui, c’est un énorme poste de dépense!) soit  1000€/personne. Attention, prenez bien les assurances, surtout celle pour les « gravillons » (gravel insurance), vraiment indispensable pour voyager tranquille. N’oubliez pas qu’en cas de crevaison et peu importe les assurances que vous avez souscrites, les frais de remplacement des pneus sont à votre charge. (100€ le pneu, nous concernant).
Hébergement : Nous avons opté pour la tente, les campings étant très peu chers en Islande. Comptez un budget d’environ 7€/nuit et par personne soit un peu moins de 100€ pour les 2 semaines. Par contre, autant vous prévenir, la plupart des campings sont très sommaires! Ne cherchez pas le wifi par exemple ! Excepté à Vík et Grindavík, nous n’en n’avons jamais eu.
Essence : Le prix étant légèrement plus élevé qu’en France, mais les routes d’Islande font consommer beaucoup aux véhicules ! Comptez environ 80€ le plein (50L). Nous avons fait 4 pleins environ. Pour 2 semaines, environ 300€ d’essence.
Alimentation :  Nous faisions des courses basiques : jambon, pain, fromage, yaourts, chocolat, bananes, pâtes chinoises, gâteaux, eau, soda au supermarché « Bonus », l’enseigne au cochon. C’est là que vous trouverez les prix les plus abordables mais déjà très chers ! Pour 3 jours, cela nous coûtait dans les 40€ ! Soit environ 160€ pour les 2 semaines.
Restaurants : Tout est tout de suite assez cher. Par contre les « Subways » sont au même prix qu’en France. Nous y avons mangé 2 ou 3 fois.
Loisirs : Presque tout est gratuit, mais quand c’est payant, je ne vous apprends rien, c’est cher ! De notre côté nous avons eu 50€/personne de frais à Husavík pour la sortie en mer, 50€/personne pour la sortie en zodiac à Stikkisholmur et 50€/personne pour le Blue-Lagoon. Soit 150€/personne. rajoutez 8€/personne pour la visite du Musée du Phallus à Reykjavík (oui, voir plein de zizis ça se paye!!)

Ça vous semble déjà cher ? Attendez, ce n’est pas fini !
On ne part pas camper en Islande comme on part camper dans la forêt de Fontainebleau, alors on s’équipe !
Tente résistante aux conditions extrêmes, au vent notamment : 300€ au Vieux Camper – préférez un modèle qui sèche vite et qui est facile à monter / démonter car quand il faut le faire tous les jours, c’est vite un calvaire. Nous avons acheté en solde une tente NEMO dont nous avons été ravis !
Sac de couchage : Même si les températures ne sont pas si froides que ça en Islande, même l’été, elles peuvent descendre en dessous de 0°c. Choisissez un duvet résistant à -15°c minimum si vous êtes frileux, car entre la température indiquée sur le duvet et la réalité, il existe une différence. A -15°c dehors, vous choisiriez un duvet résistant à -25°c. J’avais pour ma part acheté un duvet pour du -20°c et je n’ai jamais eu froid ! Vous en trouverez à tous les prix (tout dépend après de leur poids, leur résistance etc). Nous avons acheté les nôtres sur le site Snowleader, et avons choisi un duvet de la marque « Husky ». 100€/duvet.
Chaussures de randonnée : Il en existe à tous les prix. Je vous conseille d’avoir au moins une paire de chaussures assez hautes qui protégeront mieux vos pieds de l’eau. J’en avais pris 2 paires du coup : budget 80€.
Vêtements :
K Way/coupe vent avec capuche : Plus fin et waterproof il sera, mieux ça sera ! Nous avons plutôt eu du beau temps mais les rares journées de pluie, nous avons bénis nos kawai. Pas forcément besoin d’investir dans un truc très cher : 30 € chez Décathlon, ça suffit.
Pantalon de rando résistant à l’eau : 45€ chez Décathlon
Hauts techniques : achats de 4 hauts manches longues technique à séchage rapide, environ 80€ (Décathlon)
Chaussettes pour la rando : 4 paires – 40 € chez Décathlon

 – Accessoires : Lampe frontale (10€), protège carte étanche (10€), serviette microfibres (10€)

On n’oublie pas d’emmener : Un bonnet, des gants, au moins une serviette microfibres (ça sèche vite!), un maillot de bain, des tongs pour la sortie de douche au camping ou dans les sources d’eau chaude, des lunettes de soleil, des bâtons de marche pour la randonnée, de la corde (ça sert toujours, croyez-moi !) et un camping gaz.

Vous l’aurez compris, on ne part pas en Islande sur un coup de tête parce que, d’une il n’y pas beaucoup d’avions (alors oubliez tout de suite le « demain, je pars en Islande! ») et de 2, on part équipés !
Pour alléger les dépenses, je vous conseille de faire comme nous et d’acheter un peu chaque mois ! Nous avons commencé en Janvier, pour un départ… en Juillet !
Ceci-dit, ce matériel est un investissement et un second voyage en Islande nous coûterait beaucoup moins cher maintenant ! Et puis, peut-être que certains d’entre vous ont déjà du matériel ou peuvent s’en faire prêter !

 

Et bien sur on ne part pas en Islande sans un bon appareil photo pour garder des souvenirs intarissables des merveilles qu’on va découvrir !

 

[Mise à jour dec. 2017] – Infos parking

Beaucoup de parking sont devenus payants. Pour en savoir plus, cliquez-ici.

Previous Post Next Post

Comments

Add Your Comment
    • Julie
    • 17 février 2018
    Répondre

    Bonjour Julia, avant de poser ma question sur l’Islande, je voulais simplement dire que ton blog est génial et est une mine d’informations ! 🙂

    Nous prévoyons de partir en Islande cet été pour 10 jours / 9 nuits, comme beaucoup on a un budget un peu serré, et pensons donc faire quelques nuits dans la voiture.
    Après avoir lu tes articles sur l’Islande, j’ai vu que tu avais fait quelques nuits dans le Dacia Duster. Je souhaitais simplement savoir si vous dormiez sur les sièges avant en mode couché, ou plutôt avec un matelas à l’arrière ?
    Quels conseils aurais-tu pour optimiser nos nuits dans cette voiture ?

    Merci d’avance pour ton retour,
    Julie

    • JuliaTraveler
    • 17 février 2018
    Répondre

    Salut Julie

    Merci pour ton retour ça fait toujours plaisir de recevoir de gentils compliments.

    Pour les nuits ou nous avons dormi dans le Dacia on avancait les sièges avant au maximum et on y posait nos sacs de rando pour libérer le coffre. On pliait au max les sieges arrieres et en fait ça faisait comme une grande banquette entre siège arrières et coffre. Et on dormait dans le sens de la hauteur la tête près de sièges avant les pieds vers le coffre. On avait nos petits matelas individuels effectivement qu’on ajoutait.
    Je pense que franchement c’était déjà bien optimisé. Pensez à prendre de la corde sinon. Pas forcement pour les nuits mais pour faire sécher votre linge. Et pensez à des petites pinces à linge. Ce qu’on avait pas ! Car peut y avoir bcp de vent donc ça vole mais surtout si vous partez en été le vent aide à faire sécher les fringues olus vite lol

      • Julie
      • 17 février 2018
      Répondre

      Merci pour les détails ! Effectivement pas bête pour la corde 🙂
      Nous ne sommes pas grands non plus donc ça devrait le faire.

      En tout cas ton itinéraire m’aide beaucoup pour sélectionner nos étapes donc merci !

      Bonne continuation,
      Je reviendrais piquer des idées de voyages !
      Julie

    • JuliaTraveler
    • 17 février 2018
    Répondre

    En complément d’information on n’est pas grands nous. Moi 1m60 et mon chéri 1m74. Au dela de 1m80 ça commence à être chaud quand même !

    • Orianne Leverrier
    • 19 mars 2018
    Répondre

    Bonjour Julia, de région parisienne également j’ai aussi la bougeotte, ce serait un plaisir de te rencontrer. j’essaie de prévoir l’islande pour les ponts de mai et tout conseil est bon à prendre!
    cdlt

      • JuliaTraveler
      • 19 mars 2018
      Répondre

      Bonjour Orianne, pour des conseils, je t’invite à consulter les articles par région, tu pourras voir tout mon itinéraire. Après tout dépend de ce que tu souhaites privilégier. En 1 semaine et en Mai il te faudra faire des choix (certains endroits ne sont pas encore accessibles à cette période) mais tu peux aisément faire le sud depuis la capitale jusqu’à Jokulsarlon, en passant par le cercle d’or, vik et ses alentours et le Parc du Skaftafell.

Un commentaire, un avis, une info... vous êtes ici chez vous !

%d blogueurs aiment cette page :