Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!

Un week-end entre Porto et Chaves

Un week-end de 3 jours, un ami qui fête ses 30 ans au Portugal… nous voilà donc envolés direction Porto pour ensuite rejoindre Chaves, à la frontière nord-espagnole 

Le Voyage

Nous sommes partis du 6 au 8 Mai. Nous avons réservé l’avion début mars, soit 2 mois à l’avance mais avons tout de même payé la modique somme de 180€/personne A/R. Vols réservés sur Opodo et assurés par TAPPortugal à l’aller et Transavia au retour, tous deux au départ et au retour d’Orly.

Comme notre destination finale, Chaves, était à plus de 150 km de Porto, nous avons opté pour la location de voiture. Réservation faite en mars également, via Europcar, qui proposait les tarifs quasiment les plus compétitifs. Il y avait moins cher, mais il fallait en plus ajouter des frais et le montant des franchises en cas d’incident était exorbitant. Nous avons payé 90€ pour une location d’un véhicule de type Renault Twingo, du samedi 8h au lundi 6h30 du matin avec GPS. Franchement, ravis d’être passé par eux. Le personnel était vraiment pro, flexible, nous avons pu demander des modifications, une navette nous a pris en charge à l’aéroport. Bref, aucun souci si ce n’est la voiture qui avait un faux contact mais la voiture nous a été très vite et facilement changé. Bon, ça nous a quand même fait perdre du temps et, à cause de ça, ma carte bleue a été avalée dans un distributeur… Oui je sais, là, vous vous dites… Mais quel est le rapport et comment est-ce possible ?! Un peu de patience, je vous raconte ça bientôt…

Le programme du week-end ?
Décollage d’Orly à 7h, journée du Samedi à découvrir Porto, départ pour Chaves en milieu d’après-midi, soirée avec nos amis, nuit à l’Hôtel Rural Casa de Samaiões, journée du Dimanche chez nos amis, retour sur Porto le Dimanche soir pour décollage à 8h du matin de Porto le lundi 8 Mai.

Un Samedi bien mouvementé

On se dirige vers le centre ville et on se rend très vite compte que circuler dans ici est juste un cauchemar : Les gens conduisent super mal, les rues sont étroites, à sens unique, les voies de bus changent de côté tout le temps et impossible de se garer. On va donc dans un Parking payant et là, on se rend compte que la voiture a un souci et ne ferme pas à clé. On appelle Europcar qui nous invite à aller faire un changement de véhicule dans une agence à 5mn de là. On repart donc du parking on doit payer 1,40€ je n’ai pas d’espèce et ils ne prennent pas la carte. Le mec de la sécu m’envoie donc au distributeur d’en face mais le distributeur, indisponible m’avale ma carte. Il ne me la rendra jamais ! Je suis au bout de ma vie, crevée par la courte nuit, saoulée par le souci de voiture… Bref, je me résigne à arrêter de taper de toutes mes forces sur la machine et on reprend notre route direction l’agence Europcar de Porto Downtow, pour changer de véhicule. Avec tout ça, quand on revient se garer au parking de la rue de Sao Filipe de Nery, il est déjà 11h. Heureusement qu’on a atterri à 8h ! Mais ça y’est on peut enfin commencer la visite de Porto.

Vous avez 1 jour à Porto ? Ce qu’il faut voir :

  • La Librairie Lello, décrite par le Guardian comme la 3ème plus belle librairie au monde, ses escaliers ont également été source d’inspiration pour J.K Rowling, l’auteur à succès de la Saga Harry Potter. Je dois reconnaître que l’endroit est vraiment beau mais la foule rompt quelque peu le charme. Faire des photos devient compliqué et l’entrée est payante : 4,5€/personne. Attention, le ticket d’entrée s’achète dans une boutique à 50m de la librairie. La queue peut sembler impressionnante mais ça va très vite !
  • Accordez-vous une petite pause photo à la fontaine dos Leões, située à deux pas de la librairie
  • Faites un arrêt à l’église do Carmo, de style baroque et assez chargée, cette église est tout à fait insolite. L’entrée est gratuite.
  • La Torre dos Clérigos, une église de style baroque construite au XVIIIe siècle par l’architecte Nicolau Nasoni. Elle est dominée par un clocher de 75,60 m et est la plus haute tour du Portugal. A son sommet, auquel on accède par un escalier, cette tour offre un panorama unique sur la ville. Comptez 4€, mais là encore, beaucoup de monde et beaucoup de queue ! On a passé notre tour
  • Descendez vers les quais de la Ribeira et dirigez-vous vers le Palacio de Bolsa, un bâtiment de style néoclassique construit en 1834. Comptez 8,5€ /personne pour y entrer
  • Faites un stop à l’église Sao Francisco, église située dans le centre historique aux styles Gothique et Baroque. Gothique à l’extérieur et Baroque à l’intérieur !
  • Descendez sur les bords de la Ribeira et prenez un verre au soleil sur l’une des nombreuses terrasses
  • Admirez le pont Dom Luis 1 et si vous avez encore un peu de temps, traversez-le et rejoignez le quai villa nova de Gaia pour admirer le quartier de la Ribeira depuis l’autre rive
  • Dégustez le plat typique de Porto, La Francesinha, un sandwich fait avec deux tranches de pain légèrement grillées, dans lesquelles sont ajoutées : un steak de vache, de la saucisse,  de la mortadelle et du fromage.

Pour information, un funiculaire relie le quartier de la Ribeira, près des quais, à la Praça da Batalha, tout en haut de la ville pour seulement 2,50€/personne.

Aux alentours de Porto…

La ville de Maia dans laquelle nous avons été dîner la veille de notre retour en France est assez sympa ! Vous y trouverez notamment un parc animaliser, quelques jolies églises et chapelles. Nous avons dîné dans un restaurant asiatique assez sympa, le Furusato. Au début un peu sceptiques car la salle immense était vide… Nous avons été agréablement surpris de la gentillesse du serveur et de la qualité de la nourriture. Le service est chic et les prix sont intermédiaires. Nous avons atterri là par hasard, ne trouvant pas le restaurant que nous cherchions mais aucun regret !

Pour dormir …

Je ne pourrais pas vous conseiller d’Hôtel dans le centre ville puisque nous n’y avons pas dormi. En revanche, si vous souhaitez dormir près de l’aéroport, comme nous l’avons fait pour des raisons pratiques, je vous recommande plus que vivement l’OPO Hôtel. Il ne paye pas de mine de l’extérieur mais le rapport qualité prix est vraiment bien ! L’intérieur est moderne, vous pouvez y dîner dans un cadre chic et cosy, les chambres sont extra : Immenses, modernes, propres, décorées avec goût et la salle de bain est hallucinante! Enfin, surtout la douche à l’italienne dans laquelle on peut facilement rentrer à 10 personnes ! Parking gratuit, wifi compris et si besoin, navette gratuite pour vous déposer à l’aéroport à l’heure où vous voulez. Le personnel de l’accueil parle anglais, espagnol et même un peu français. Pour 75€, j’y reviens sans hésiter !

En route pour Chaves !

Chaves est une petite ville de 40 000 habitants, située dans le nord du Portugal, à la frontière espagnole (comptez 1h30 de route depuis Porto).
Nous y retrouvions des amis pour festoyer, comme on dit, et nous avions réservé une chambre dans le sublime domaine de l’Hotel Rural Casa de Samaiões que Quentin connaissait déjà pour y avoir séjourné lors d’un mariage. Malheureusement, un seul faux pas et mon avis sur cet hôtel totalement remis en question… En effet, et cela fera partie de mes pires anecdotes de voyages, j’en suis sure, une petite boulette de la nana de l’accueil nous aura rendu impossible de revenir à l’hôtel après la soirée entre potes et nous aura valu de dormir dans notre voiture par 9 degrés dehors, attendant désespérément que l’immense portail se rouvre… C’est-à-dire à 7h30 du matin ! Le pire étant que 2 de nos amis rentrés avant nous, n’ont même pas pu nous ouvrir car tout l’hôtel était fermé de l’intérieur… Car vous imaginez bien qu’on a essayé d’entrer par tous les moyens… Mais après la 1ère escalade facile d’un petit muret de 2 m de hauteur, nous avons été stoppé net par la porte de l’accueil fermée d’un côté, et un portail d’environ 6 mètres de hauteur qui nous aurait permis de rentrer par la fenêtre de chambre de nos amis, de l’autre. Bref, autant vous dire que quand on est enfin rentrés à 7h30, on était plutôt de mauvais poils. J’avais du avoir 2 crises de larmes, pissé 2 fois dans un ravin, grelotté 4h dans une voiture et tenté d’appeler 15 fois le numéro d’astreinte affiché sur le portail du domaine et auquel personne ne répondait. Après une bonne douche et quelques heures de sommeil dans notre chambre, nous avons pointé le bout de notre nez à la réception pour y retrouver la patronne, qui tout à fait démunie par ce qui nous était arrivé (enfin, pas autant que moi !!) nous a offert la nuit et un repas dans leur restaurant top moumoute. Ça met un peu de baume au cœur mais, il va falloir la digérer celle là !

Cette grande aparté étant terminée, Chaves restera tout de même un joli souvenir car nous y avons retrouvé une bonne partie de nos amis pour 2 jours de fête, sous le soleil et la chaleur ! Pétanque, parties de cartes, de foot pour les garçons et de bronzette pour les filles, l’ambiance était vraiment top !

Et puis, Chaves n’est pas si petite que ça ! Château, Clubs, Pub, restaurants, boutiques et même un Leclerc, Mc Do, Burger King… on est loin du trou paumé portugais comme j’avais pu connaître à Vale das Eguas au centre-ouest du Portugal.

 

Previous Post Next Post

Comments

Add Your Comment
    • Amandine
    • 13 mai 2017
    Répondre

    Que d’aventures en si peu de temps haha ! Pour la voiture qui ne se ferme pas à clé, ça nous avait fait exactement la même chose au Monténégro, on avait dû retourner à l’aéroport, ils avaient examiné la voiture sous toutes ses coutures pour finir par trouver le problème, : une butée en plastique qui était partie et qui faisait que le coffre ne se verrouillait pas.

    J’avoue être assez perplexe sur le fait que vous soyez restés enfermés dehors toute la nuit… le principe d’un hotel c’est plutôt d’accueillir les gens et d’être toujours ouverts lol ! Y’a de l’insécurité là-bas ou quoi ?!

    • denisjulia91
    • 13 mai 2017
    Répondre

    Oui pour la voiture le souci venait comme toi d’une butée au niveau du coffre qui faisait faux contact.
    Sinon pour l’hôtel c’est effectivement hallucinant. .. Et non l’endroit n’est pas du tout mal fréquente lol c’est dans un petit village hyper isolé….

Un commentaire, un avis, une info... vous êtes ici chez vous !

%d blogueurs aiment cette page :